Skip to Content

Partager

Des fruits et légumes invendus sont transformés en smoothies nutritifs pour les élèves

21 avril 2021

Chaque semaine, Sobeys soutient des programmes de déjeuners à l’école en faisant don de fruits et légumes imparfaits.

PARTAGER

Les magasins Sobeys de l’Île-du-Prince-Édouard, de Summerside à Montague, ont établi des partenariats avec des programmes de déjeuners à l’école, qui permettent de récupérer une grande quantité des fruits et légumes mis de côté par les magasins. Grâce à cette collaboration, on prépare des smoothies à partir de fruits et légumes encore remplis de nutriments, mais qui ne pourraient pas être utilisés autrement.

La gestion du gaspillage alimentaire au moyen de programmes de récupération alimentaire permet de récupérer de bons aliments et de les valoriser, tout en les détournant des sites d’enfouissement.

Souvent, les enfants n’ont jamais goûté aux fruits que nous envoyons, mais ils ne sont pas difficiles. Ils sont prêts à essayer de nouveaux aliments , affirme Jeff Jenkins, directeur du magasin Sobeys de la rue Allen à Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard.

M. Jenkins parle du programme de smoothies pour les élèves qui est géré par son magasin en partenariat avec la Prince Street Elementary School, située à proximité. Depuis plus de dix ans, cette école offre à ses élèves des repas nutritifs et des déjeuners santé. Et depuis deux ans et demi, M. Jenkins et Nathan Schoenfeldt, chef du magasin de Stratford, contribuent à cette initiative.

icon

Sans le soutien de Sobeys, je suis persuadée que nous ne pourrions pas offrir à nos élèves des repas aussi nutritifs. 

Bien commencer la journée avec un smoothie équilibré

On pourrait croire que les enfants seraient rebutés par des smoothies au chou frisé ou aux épinards, mais la réalité est toute autre. « Nous avons préparé des smoothies avec les enfants, et ils étaient surpris de voir à quel point ils étaient bons. Pour leur plaire, il suffit de dissimuler le goût de certains aliments! » raconte M. Jenkins en riant.

Nathan Schoenfeldt a mis au point plusieurs recettes de smoothies, selon une recette de base, qui comprend une part de fruits et légumes ainsi que de liquide, des protéines (comme du yogourt ou du beurre de noix), des matières grasses saines et des ingrédients riches en fibres pour compléter le tout. Les bénévoles, qui s’installent dans la bibliothèque de l’école, préparent des smoothies et offrent aux enfants un menu délicieux qui varie au fil des saisons.

Trouver des solutions au gaspillage alimentaire

Tout a commencé à la rentrée scolaire en 2018, se rappelle M. Jenkins. L’initiative était motivée par trois objectifs, soit le soutien aux écoles locales, la valorisation de nourriture et la réduction du gaspillage alimentaire.

Des bénévoles viennent maintenant deux fois par semaine pour ramasser et trier les fruits et légumes qui ont été mis de côté dans des boîtes. Les stocks varient d’une semaine à l’autre, et ils peuvent repartir avec des pommes, des oranges, du chou frisé, des épinards, des poires, des baies, des raisins, des kiwis ou des cerises, entre autres. Nous leur donnons tout ce qui ne sera pas mis en vente ce jour-là , explique M. Jenkins.

Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour prendre soin des familles de notre communauté, ajoute-t-il. La Prince Street School regorge d’élèves exceptionnels, et c’est avec grand plaisir que nous appuyons son programme de déjeuners. Notre partenariat nous permet non seulement de donner un coup de main à ceux qui sont dans le besoin, mais aussi de détourner de bons fruits et légumes des sites d’enfouissement. Tout le monde y gagne.

Soutenir la communauté

Nous sommes très heureux de bénéficier du soutien de Sobeys, souligne Natasha Bromley, directrice de la Prince Street Elementary School. Les fruits et légumes que nous recevons sont de grande qualité, et sans le soutien de Sobeys, je suis persuadée que nous ne pourrions pas offrir à nos élèves des repas aussi nutritifs. Près de 50 élèves participent au programme et ont accès à des smoothies frais et à des déjeuners santé chaque jour.

D’autres initiatives sont aussi dignes de mention. Les magasins de Summerside et de Montague se sont également associés à des écoles locales pour appuyer des programmes de déjeuners.

Et l’avenir est prometteur! L’octroi de financement provincial supplémentaire a permis d’offrir plus de programmes afin de veiller à ce que les élèves obtiennent les repas dont ils ont besoin. M. Jenkins demeurera impliqué et veillera à ce que la Prince Street School ne manque de rien.

En ce qui me concerne, j’apprécie le fait qu’en travaillant dans le secteur de l’alimentation, il est possible d’avoir des répercussions sur la vie des gens à plusieurs niveaux. Nous sommes là pour toutes les occasions spéciales, mais nous nous rendons aussi compte – surtout durant la pandémie de COVID-19 – que c’est un privilège unique de pouvoir aider nos voisins, amis et familles.

Rédigé grâce à la collaboration de Tammy MacPhee